Spinnrad

La Madeleine

.... situé au coeur de Genève

Le temple de la Madeleine est une des plus vieilles églises à Genève. Les premiers signes d’une chapelle sur ce site datent de l’aire romaine.
A partir de cette époque, des églises furent détruites et reconstruites sur ce site, ou remplacées par de plus grandes. Au 15e siècle, après un incendie, l’église fut reconstruite dans sa forme gothique actuelle. Au moyen âge, sa paroisse fut une des plus riches de la ville et cela se voyait dans sa flamboyance et splendeur. Lors de la Réforme, l’église s’est transformée en temple protestant simple et sobre.
Guillaume Farel et Jean Calvin, entre autres, ont prêché dans ce temple. Il s’agirait du temple que Calvin préférait à Genève. Le site fut également le lieu d’un drame médiéval, lorsque Michel Servet, qui niait la Trinité divine, fût arrêté en août 1553.
Depuis 1926 le Temple de la Madeleine est mis à disposition par l’Eglise Protestante de Genève à la Paroisse protestante suisse-allemande de Genève. La forme actuelle du temple date de la dernière rénovation en 1975. Le temple offre une excellente acoustique et est donc très prisé pour les concerts. Dans le clocher se trouve la plus ancienne cloche de Genève. Elle date de 1420 et sonne chaque heure, encore aujourd’hui.
Les vitres de l’église sont l’œuvre de l’artiste Alexandre Mairet de 1926. On les trouve dans le chœur, au-dessus de l’entrée dans la rosace, sur les côtés en hauteur, ainsi qu’à gauche à côté de l’orgue. Les vitres dans la chapelle furent réalisées par l’artiste chilien José Venturelli, qui les termina entre 1987 et 1991. Venturelli était venu à Genève en tant que réfugié politique venant d’un pays de dictature militaire. La dernière vitre se trouve à l’entrée du côté nord. Réalisée par l’artiste Alice Dabbous-Flückiger, elle est dédiée à Marie Madeleine.

Nous vous souhaitons une intéressante visite de notre temple et espérons que vous trouverez le calme dans cette oasis de tranquillité au milieu de la ville.