Musik und Kunst im Gottesdienst

Une exposition sur Marc Chagall (1887- 1985) au musée des Beaux-Arts à Montréal, une autre au Kunstmuseum de Bâle, une visite du Chœur de la Madeleine à la cathédrale Fraumünster à Zürich pour voir les vitraux de Chagall – voici ce qui nous a donné l’idée de présenter deux cultes sur ce peintre exceptionnel. Né en Russie, neuvième enfant d’une famille juive hassidique, l’artiste durant sa longue vie créa une œuvre riche et variée marquée par quatre sources d‘inspiration: la Bible, la musique, l‘amour et ses origines.

Der erste Gottesdienst vom 26.11.2017 ist dem frühen Leben und Schaffen Marc Chagalls gewidmet. In dieser Zeit muss der Künstler sich von seiner Heimat, dem Dorf Witebsk in Weissrussland trennen, hielt sich zuerst in St. Petersburg auf und emigrierte anschliessend nach Paris. Es folgen die Jahre des ersten Weltkriegs und der russischen Revolution. Der Einfluss der in Paris lebenden Kubisten und Fauvisten macht sich in seinen Bildern bemerkbar. Seine Bilder zeugen von dieser Entwurzelung, diesem Exodus, aber auch von der Suche nach einer Neuorientierung. Immer wieder kehren Motive der Erinnerung an seine jiddische Heimat – das Stetl –, seine Familienangehörigen, die russische Folkore und vor allem auch an die jüdischen Traditionen wieder.

Le premier culte sur Chagall sera encadré par de la musique klezmer – musique typique pour la tradition culturelle et religieuse juive dont il est issu. Le Trio InMovimento (Anat Kolodny clarinette, François Kilian piano, Martin Reetz violoncelle) nous présentera quelques pièces de ce répertoire. Qu’est-ce que c’est, la musique klezmer?

Le terme klezmer vient de l’association des mots hébreux „klay“ (Instrument) et „zemer“ (musique). Le klezmer remonte à la tradition musicale des Juifs d’Europe centrale et de l’Est. Elle s’inspire de leurs chants profanes et de danses populaires ainsi que de la liturgie juive. Le klezmer désigne essentiellement de la musique instrumentale. Les musiciens, qu’on appelait klezmorim, étaient souvent des cordonniers, tailleurs, etc. et ne jouaient qu’occasionnellement, en se déplaçant de village en village, de fête en fête (mariages, enterrements, naissances). Un groupe typique de klezmorim comptait de trois à six membres où jouaient trompettes, bugles, clarinettes, fifres, violons, violoncelles et tambours. La musique klezmer exprime toutes les émotions humaines, de la joie au désespoir, du recueillement à l’ivresse sans oublier l’amour! On a attribué à la musique klezmer la force d’ouvrir les cieux, de rendre vivants les anges, de faire monter les prières et les souhaits dans les oreilles de Dieu.

Der Gottesdienst vom 10.12.2017 wird sich mit der zweiten Hälfte von Chagalls Lebenssperiode beschäftigen. Es sind die Jahre in Berlin und Paris bis zum Ausbruch des 2. Weltkriegs, sein Exil in Amerika, seine Rückkehr nach Europa und seine Niederlassung an der Côte d’Azur, wo er bis zu seinem Tode bleibt. Sein Schaffen wird immer kreativer, explosiver, und berührt eine Multitüde von Themen: Illustrationen zur Bibel, zu den Fabeln La Fontaines, Schaffung von Dekors und Kostümen für Theater und Ballet, Wanddekorationen in verschiedenen Theater- und Opernhäusern, Glasfenster.

Dans ce deuxième culte nous allons continuer la réflexion sur Chagall et la musique. La musique traverse l’œuvre du peintre telle un fil rouge. Chaque instant de son œuvre est imprégné par la musique – passant par les chansons de son enfance, prières religieuses, fêtes populaires, performances au ballet ou à l’opéra, et un large répertoire de compositeurs classiques de Bach, Mozart allant jusqu’aux contemporains – Stravinsky, Schoenberg, Messiaen.

La musique qui accompagnera ce deuxième culte sur Chagall sera présentée par le duo Meglena Tzaneva Dupraz, piano et Lubomira Todorova, violon. Les morceaux choisis seront un reflet du lien qu’avait Chagall avec certains compositeurs tels que Debussy, Ravel, Stravinsky, etc. – musiciens qui représentent le courant moderniste dans l’art au début du 20e siècle.
S. Nankova, K. Vollmer und R. Rüeger

 

 

 

 

Leave a Reply

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.